L’agitation (3/4): « Mon enfant parle tout le temps! »

Date

Nous associons souvent l'agitation par un grand besoin de bouger. Et si l'agitation pouvait aussi être exprimée par la parole, c'est-à-dire par un besoin très grand de parler sans cesse ? Et si ce besoin de parler d'un enfant pouvait traduire un degré de stress intense ? Pour en savoir plus, découvrez l'histoire de Delphine, 7 ans.

Elle parle tout le temps. Mais, encore, quand on dit « tout le temps », c’est tout le temps. Le matin, le midi, le soir, dans le bus, dans le bain, dans l’auto. Les parents décrivent Delphine comme « un vrai moulin à paroles ».

Cela a ses avantages : elle a toujours su se faire comprendre et exprimer ses besoins. Mais, parfois, dieu qu’il serait bon de pouvoir pousser sur un bouton « pause ».

Lorsqu’elle explique sa journée au retour de l’école, par exemple, les détails vont bon train.

Parfois, lorsqu’elle s’apprête à vivre une journée spéciale, elle n’arrête tout simplement pas de parler et s’ajoute à cela une énergie débordante. Elle s’exprime rapidement, son ton de voix monte dans les octaves et ses idées s’emmêlent.

Aussi, dans ces moments-là, en plus de toujours parler, elle tourne en rond, elle ne sait pas quoi faire dans l’attente.

Il lui arrive même de se cogner, de tomber… Comme si son corps devenait maladroit.

Les parents se sentent étourdis! L’enseignante et les copains de classe tout autant.

Ils lui disent de se calmer, mais elle n’y arrive pas. Elle dit qu’elle a trop hâte au moment attendu et qu’elle n’arrive pas à se contrôler.

Les parents de Delphine ne se sentent pas outillés pour accompagner leur fille, ils ne comprennent pas pourquoi elle agit ainsi.

• Ses comportements sont-ils normaux ou non ?

• Pourquoi l’agitation peut aussi se manifester par un flot de paroles excessif ?

• De façon générale, nous pouvons observer une agitation plus physique chez les garçons alors que les filles expriment davantage leur agitation de façon verbo-motrice. Qu’est-ce qui explique ces différences?

• Quels sont les besoins d’un enfant qui est agité ?

• Comment l’accompagner afin qu’il retrouve un sentiment d’apaisement ?

LE MOULIN À PAROLE TRADUIT UN DEGRÉ DE STRESS INTENSE

Un matin, alors que Delphine s’est blessée en se cognant, sa maman lui masse les bas des jambes et les pieds.

Là, surprise, elle voit que Delphine se détend.

Tout en massant, la maman de Delphine prend de grandes inspirations et de grandes expirations.

Delphine suit sa maman dans cet exercice de respiration.

Delphine s’apaise, se détend. Elle se sent mieux.

Delphine et ses parents retiennent cette expérience de détente et, lorsque Delphine se sent agitée, elle sait qu’elle a un moyen qui l’aide à s’apaiser.

La lecture du livre « Et si on les laissait vivre » lui donna l’explication.

D’une part, les caresses génèrent des sensations cutanées qui vont calmer la partie du cerveau qui déclenche autant la bougeotte que la fontaine de mots.

D’autre part, le calme de la maman se transmet d’autant plus facilement que la fillette respire au même rythme. C’est le principe de la cohérence cardiaque.

Retenons que…

1) Un enfant agité peut être maladroit, se cogner, tomber. Des exercices de respiration et des massages consentis peuvent aider l’enfant à s’apaiser et à mieux ressentir les différentes parties de son corps.

2) L’agitation peut se manifester par un flot de paroles excessif. De façon générale, les filles vont davantage exprimer leur agitation en parlant, alors que les garçons auront davantage le besoin de bouger.

3) Lorsqu’un enfant appréhende une nouveauté ou un moment stressant (positif ou négatif), il peut exprimer son inconfort ou sa joie par des comportements agités qui peuvent se tempérer bien plus facilement si on les rassure avec bienveillance.

VOUS AIMERIEZ EN SAVOIR PLUS SUR LES STRATÉGIES POUR INTERVENIR EFFICACEMENT POUR CONTRER LES COMPORTEMENTS DÉRANGEANTS DES ENFANTS?

Voici des ressources pour vous aider à aider les enfants à mieux vivre ses émotions:

Déjouer les comportements dérangeants et irritants chez les enfants (accédez à la formation)

Apprivoiser les 1001 émotions qui colorent la vie des familles (accédez à la formation)

Choisir d’intervenir avec bienveillance dans sa famille (accédez à la formation)

Plus
D'articles