L’agitation (2/4): « Mon enfant se transforme en Ninja dès qu’il rentre de la garderie! »

Date

Certains enfants sont agités du matin au soir, tandis que d'autres le seront seulement une fois à la maison. Ou est-ce l'inverse ? L'enfant est une vraie tornade à la garderie, alors qu'à la maison, il est posé et calme la plupart du temps. Qu'est-ce qui explique cette agitation ? Quels besoins se cachent derrière ces comportements qui nous étourdissent ? Pour en savoir plus, découvrez l'histoire de Thomas et de sa famille.

Tous les jours, Max va chercher son garçon Thomas à la garderie.

Lorsque Max accueille son fils, ce dernier lui fait un câlin et ils vont tous les deux se préparer au casier.

Jusque-là, Thomas est calme et coopératif, comme durant toute sa journée avec les éducatrices et les copains du groupe.

Les parents en sont toujours félicités: leur fils est si poli, gentil et respectueux des consignes.

ÇA DÉMÉNAGE DÈS QU’IL RENTRE DE LA GARDERIE!

Mais une fois arrivé à la maison, Thomas bouge sans arrêt. Il court. Il fait des pirouettes… Il se transforme en Ninja!

Après une journée qui est souvent stressante au travail, ses parents souhaiteraient un peu de calme pour préparer le repas, souper calmement et faire la routine du soir. Patatra ! C’est tout l’inverse. Thomas s’agite constamment dans tous les sens.

Même si son père lève le ton. Même si sa mère lui dit qu’il va perdre ses privilèges. Rien n’y fait. Les parents sont découragés.

Il faut souvent répéter les consignes plus d’une fois. La maman explique à sa meilleure amie « c’est comme si l’information ne se rendait pas à ses oreilles ! »

La réalité semble lui donner raison : plus les consignes sont claires, plus Thomas confronte ses parents, surtout sa maman. Il semble davantage tester ses limites.

Une fois au lit, Thomas a de la difficulté à trouver le sommeil. Parfois il lui faut une bonne heure pour s’endormir.

Les parents n’en peuvent plus de cette agitation chez leur enfant, ils se sentent dépassés.

Ils aimeraient comprendre ce qui l’amène à être si agité afin de mieux l’accompagner.

• Comment définir l’agitation ?

• Pourquoi les enfants peuvent être très agités alors que les adultes arrivent à « contrôler » cette agitation ?

• Pourquoi pouvons-nous observer plus d’agitation chez les enfants en fin de journée qu’en début de journée ?

• Pourquoi est-ce difficile d’écouter des consignes pour un enfant qui est agité ?

LE PRIX À PAYER POUR QUE SON ENFANT SOIT SAGE À LA GARDERIE OU L’ÉCOLE

Les parents de Thomas sentent que son agitation prend le dessus, que son corps a besoin de bouger malgré qu’ils lui demandent de se calmer.

Les parents ont aussi observé que leur fils est plus paisible les journées où il reste à la maison. Qu’est-ce qui est différent ?

Ils se demandent si l’accumulation des différents moments de la journée, qu’ils soient positifs ou négatifs, contribuent à l’agitation de fin de journée de Thomas.

Les parents essaient donc de trouver un moyen d’apaiser Thomas au retour de la journée de garderie.

Ils décident de faire davantage bouger Thomas pour lui faire dépenser son excès d’énergie. Toutefois, cette stratégie ne fonctionne pas. Pourquoi ?

Ils décident alors de prendre un moment calme avec lui au retour de la garderie.

Thomas choisit une histoire dans sa petite bibliothèque et un des parents prend une vingtaine de minutes avec lui pour lire un livre.

Ils en profitent pour se blottir l’un contre l’autre, pour vivre un moment doux et calme sans autres distractions. Cette approche semble bien fonctionnée, car Thomas est plus calme par la suite.

Aussi, certains jours, il arrive que Thomas demande plus de temps pour être collé avec papa ou maman lorsqu’ils le bordent avant le dodo.

Les parents adhèrent à cette demande.

C’est parfois très demandant de prendre tout ce temps afin que leur fils s’apaise.

Toutefois, les parents de Thomas sentent que, lorsqu’ils prennent le temps, leur fils s’apaise et les différentes routines du soir sont plus agréables à vivre.

Retenons que …

1) Les comportements agités chez l’enfant sont un moyen d’exprimer un besoin profond d’être apaisé.

2) L’enfant ne le fait pas de manière volontaire, il exprime qu’il ne va pas bien.

3) Plus la journée avance, plus les émotions positives et négatives s’accumulent. Les enfants ont besoin d’être accompagnés et rassurés quand leur agitation prend le dessus.

4) Prendre soin de l’agitation de son enfant c’est aussi prendre soin de soi. Des moments doux et calmes avec les enfants apaisent petits et grands. Pourquoi ne pas tous en profiter ?

VOUS AIMERIEZ EN SAVOIR PLUS SUR LES STRATÉGIES POUR INTERVENIR EFFICACEMENT POUR CONTRER LES COMPORTEMENTS DÉRANGEANTS DES JEUNES ENFANTS?

Voici des ressources pour vous aider à aider les enfants à mieux vivre ses émotions:

• L’enfant dérangeant: comprendre les comportements indésirables (accédez à la formation)

• Déjouer les comportements dérangeants et irritants chez les enfants (accédez à la formation)

• Les crises de l’enfant de 3 à 7 ans (accédez à la formation)

Plus
D'articles