Formations en ligne pour les intervenants psychosociaux, les professionnels de la santé et les médecins

 
Le monde a changé, change et changera de plus en plus vite. À cause du nombre de situations instables de plus en plus fréquentes, les familles sont aux prises avec des défis de plus en plus fréquents et déstabilisants pour les jeunes et les moins jeunes.

Même les enfants et les adolescents vivant dans des familles sereines sont – parfois – bousculés par les comportements de leurs pairs, par les réalités de la vie sociale moderne ou, par les habitudes de vie.

Certains sont alors en contact avec, notamment, de la violence, de l’intimidation, de la compétition ou de la drogue. Parfois, c’est de la cyberdépendance.
 
D’autres sont aux prises avec de l’anxiété de séparation et de l’anxiété de performance. Certains s’agitent, d’autres s’épuisent.

L’augmentation des situations de vie anxiogène fragilise leur développement affectif et induit diverses conséquences sur la vie individuelle et collective. Petit à petit, ils développement des mécanismes de défense qui peuvent basculer en traits de personnalité, etc.

Le nombre d’enfants, d’adolescents et d’adultes qui reçoivent un diagnostic psychiatrique est en constante augmentation selon les statistiques de l’OMS.

Or, les diagnostics reposent beaucoup sur des observations et un jugement clinique, ce qui n’est pas sans risque quant à la validité de la direction thérapeutique privilégiée en cas de grande détresse pour le jeune ou sa famille ou l’entourage éducatif. Le problème est encore plus crucial quand les adultes de référence sont aux prises eux-mêmes avec de gros défis sur le plan comportemental ou de leur santé mentale.

Fondamentalement, le comportement des enfants et des ados est leur langage pour exprimer leur état émotif, les formations vont aider les intervenants psychosociaux, les professionnels de la santé et les médecins à mieux comprendre le cerveau et le développement affectif, à observer les comportements dérangeants et à en décoder le sens pour ajuster les interventions aux réels besoins des enfants et des ados !

L’objectif prioritaire, c’est de comprendre suffisamment les enjeux singuliers de chaque jeune pour éviter de se tromper de direction thérapeutique, ce qui est la responsabilité du professionnel de la santé et du médecin.
 

Des interventions universelles pour nuancer les pratiques thérapeutiques

À tort ou à raison, l'usage des diagnostics psychiatriques influe sur le mode d'intervention tant éducatif que thérapeutique. L'adulte, qu'il soit parent ou professionnel, y perd bien souvent son sentiment de compétence en s'efforçant de contrer des symptômes, alors que la médication devient un mode d’intervention de plus en plus fréquent.
 
Même si l’usage des codes sont utiles, cette réponse aux défis des enfants et des ados pose toutefois de plus en plus de difficultés. En effet, les interventions se centrent davantage sur les symptômes au lieu de s'adresser aux besoins en termes de développement, alors que la direction thérapeutique peut être biaisée quand on ne tient pas compte du sens biologique des comportements. De plus, nous assistons à une compréhension de plus en plus morcelée de l’enfant ou de l’adolescent, ce qui conduit malheureusement à des interventions de plus en plus lourdes sur le plan psychiatrique.
 
Pourtant, des interventions universelles – basées sur la compréhension du développement affectif – permettraient de résoudre de nombreuses difficultés, car elles s'adressent aux réels besoins de l'enfant, de l’adolescent et de la famille pour les aider à développer des habiletés plus appropriées et à encourager le sens des responsabilités tant individuelles que collectives.

Nous l’oublions fréquemment mais, en fait, quelque 80% des interventions sont universelles, c'est à dire qu'elles sont les mêmes pour tous les enfants, tous les adolescents et tous les adultes. Quels que soient leur âge, leurs forces et leurs difficultés, ces interventions universelles s'inspirent des lois biologiques et sont les mêmes pour toutes les personnes.

C’est pour cela que les modules de formation sur les mesures universelles sont similaires pour tous les adultes, même si les professionnels de la santé pourront découvrir des vidéos complémentaires pour répondre à leurs questions spécifiques.

Inspirées autant par les neurosciences affectives que les réalités des familles, ces interventions universelles s'inspirent du bon sens et sont les mêmes pour toutes les personnes. Comme les formations sont interactives, posez vos questions et nous répondrons sous la question ou par une nouvelle vidéo de formation. Les questions spécifiques aux pratiques thérapeutiques seront accessibles aux professionnels de la santé.
 

GRÂCE AUX NEUROSCIENCES AFFECTIVES, DÉCOUVREZ COMMENT VIVRE UNE VIE HEUREUSE, MALGRÉ LES DÉFIS ET LES DIFFICULTÉS INÉVITABLES, DANS VOTRE FAMILLE, VOTRE GROUPE OU VOTRE CLASSE !


Obtenir plus d'information
 
 

Des formations spécifiques pour des interventions psychothérapeutiques

Des formations spécifiques seront prochainement disponibles :
➢ certaines sont disponibles uniquement en ligne à suivre dans le confort du bureau ou de la maison;
➢ d’autres répondent à des besoins particuliers, à savoir des vidéos de formation théorico-pratique en ligne et des rencontres en salle pour l’intégration des connaissances en regard de la réalité clinique vécue par les participants.

À l’exception des membres de l’Ordre des travailleurs sociaux du Québec (processus d’accréditation complexe), les ordres professionnels et le Collège des médecins reconnaissent les formations offertes par Dr Joël Monzée. Les demandes d’accréditation auprès de l’Ordre des psychologues sont acceptées ou alors en processus. Une attestation spécifique sera remise aux participants.

Dès que de nouvelles formations sont disponibles, vous en serez informé(e)s par infolettre en vous inscrivant aux formations exclusives proposées par Joël Monzée.