Gratitude et bienveillance

La bienveillance et la gratitude sont des valeurs de vie essentielles pour nos communautés humaines, mais elles dérangent, car elles forcent une certaine responsabilisation de chaque personne. L’heure est, de nos jours, à l’outrance, alors que la violence s’exprime de bien des manières dans certaines familles, certains lieux de travail et de nombreux espaces publics. Ces personnes violentes se moquent de ceux qui veulent privilégier la bonté. Qu’en dit la science, aujourd’hui?

Des stratégies pour s’exprimer avec bienveillance

Dès le 6 février, retrouvez Joël Monzée dans trois projets télévisuels avec Marilou (Autrement dit: en amour) diffusé sur Vero.TV (Radio-Canada), avec Benoit Dutrizac (C’tu juste moi?) diffusé sur Moi & Cie (Groupe TVA) et, enfin, avec Martine Laval (Simplement s’inspirer) disponible sur ce site.

Savoir quand s’arrêter…

Savez-vous à quel moment mettre fin à une discussion? En fait, on constate que la plupart du temps, un échange entre amis, comme entre étrangers, semble durer deux fois plus de temps que souhaité par les personnes… Pourquoi?

L’excès nuit en tout! Trouvons le moyen de rester ZEN durant l’été

La période des vacances est propice pour s’évader et se distraire de tous les stresseurs de la vie. Pourtant, certaines personnes se retrouvent plus fatiguées après leurs congés qu’avant de les débuter, à moins qu’ils ne tombent malades au début. Comment éviter les excès et se ressourcer vraiment?

Le homard et l’exosquelette

Le homard mue deux fois par an. Pour ce faire, il doit abandonner sa carapace, se cacher et attendre qu’une nouvelle durcisse suffisamment pour lui permettre de reprendre ses activités de crustacé. Et si cette période de fatigue était une occasion de nous séparer de nos anciens moyens de défense, devenus désuets avec le temps?

Quand on se compare, on se console vraiment?

Nous avons tous une grande facilité à nous comparer aux autres. Notre éducation et la société au sens large contribuent allègrement à ce réflexe de juger autrui ou soi-même. Toutefois, cela induit souvent autant de l’insécurité que de l’agressivité. Alors, comment sortir de cette manie qui crée tellement de charge mentale?

Allez! Hop! Poubelle!

Les événements de notre enfance ont parfois généré des croyances qui facilitaient notre socialisation. Souvent, elles sont utiles. Parfois, elles sont à l’origine de comportements défensifs ou d’habitudes de vie qui compliquent notre vie sociale, alors que nous sommes devenus des adultes. Alors, comment les identifier et les transformer pour adopter une manière de vivre plus cohérente avec nos valeurs et aspirations?

Vous sentez-vous dépassé?

Nous nous adaptons sans cesse. Normalement, il y a un moment où la charge mentale retombe. La pression diminue. L’adaptation peut se relâcher. Malheureusement, certaines circonstances sont constantes et on tombe en sur-adaptation. On se sent dépassé, irrité, excédé, agressif, fatigué, épuisé. C’est désagréable, mais c’est normal. Toutefois, comment prendre soin de soi?

Et si la médecine intégrative pouvait nous aider à vivre en santé?

Il y a quelques années, Mario Proulx avait réalisé un documentaire présentant une vision intégrative de la santé et des moyens pour maintenir une bonne qualité de vie. Cette manière de vivre est toutefois encore bien peu encouragée par les institutions et les corporations, ainsi que, conséquemment, par les politiques publiques. Faisons le point des opportunités qui pourraient devenir des solutions concrètes pour assurer notre qualité de vie.